Faut-il manger des animaux ? Bon, je me moque, mais en vrai, peu m'importe que Mathieu ne soit plus carnivore. Je n'ai aucun jugement sur les végétariens. Chacun fait ce qu'il veut après tout. Je suis plutôt partisane du "consommer responsable". J'essaie de faire attention à ce que j'achète et mange. Je ne mange pas de viande à tous les repas. Et quand j'en cuisine, je la prends toujours chez le boucher du quartier.
De là à devenir végétarienne... Adieu burger ? Bye bye côte de bœuf au barboc ? Hasta la vista la charcut' ? Impensable pour l'heure... Mais mon livre de chevet, en ce moment, c'est Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran Foer. Qui sait, dans quelque temps, je changerais peut-être d'avis...

On en pince pour le Café Pinson. J'ai mal aux pieds et Mathieu me propose d'aller se crasher au Café Pinson : C'est pas loin. Vingt minutes de marche se passent avant que nous atteignons le lieu dit. Note pour plus tard : ne jamais croire un mec... enfin Mathieu ! (ou changer de chaussures).
Sur place, je réalise que le Café Pinson est situé juste en face du restaurant Nanashi (spécialiste du bento parisien et créé par Kaori Endo, ex de Rose Bakery) où j'ai récemment dîné avec des copines.
Il n'y a pas foule car le Café Pinson est ouvert le soir seulement depuis deux semaines. Le cadre est top. Tout de suite, on s'y sent bien. Je fonds pour les canapés, les fauteuils, la pierre apparente sur les murs, la cuisine ouverte, la lumière tamisée... tellement zen ! Même la musique est top : en fond sonore, la radio Faubourg Simone. Je veux habiter ici ! Mathieu aussi apparemment. N'ayant pas pris mon appareil photo, on se bat pour immortaliser le lieu avec son iPhone ! Pince-mi et Pince-moi sont au Café Pinson...

Menu Pinson. On choisit le menu Pinson : entrées, transition fresh, plat et assiette de desserts pour 29 €. Une cuisine 100 % bio, sans blé et sans produits laitiers. Le ton est donné.

  • Entrées : tarte tatin de courgette et oignon confit, brochette de tomate, tofu et basilic avec sauce balsamique, légumes marinés
  • Transition fresh : tartare de melon et concombre à la menthe
  • Plats : mille-feuille de courgette et tofu, sauté de champignon et radis ou risotto au thé vert et aubergines grillées
  • Desserts : un assortiment mousse au chocolat, soupe de cerise à la vanille, gâteau au yaourt de soja et citron ou sorbet de citron, miel, lavande et sa meringue (pas trop aimé... le marketing m'a eue ! Ca m'a fait penser à un détergent)

Verdict ? J'ai trouvé que c'était bon et frais. C'est une cuisine qui me semblait plutôt contraignante et pas forcément fun : pas de blé, pas de produits laitiers... il faut être inventif pour se passer de ces ingrédients. Au niveau du goût, je m'attendais à quelque chose sans saveur très marquée. Et, j'ai été agréablement surprise. La sauce verte accompagnant le mille-feuille était délicieuse. Le tofu fumé goûtu.
Seul bémol : je pense que le mauvais temps a fait que les produits n'étaient pas gustativement au top. Clairement, les cerises manquaient de soleil, le melon aussi.
Le début de saison s'est ressenti dans l'assiette et certaines choses auraient été meilleures et fleuré l'été... si été, il y avait, crénom de nom !!!

Pour info, ils font des brunch le week-end mais pense à réserver car c'est prisé !

Le Café Pinson
6 rue du Forez
75003 Paris
M° : Filles du Calvaire (ligne 8)
Tél. : 09 83 82 53 53
www.cafepinson.fr

LeCafePinson_Paris_larapporteuse__1_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__4_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__2_.JPGLeCafePinson_Paris_larapporteuse__11_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__5_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__6_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__8_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__7_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__10_.jpgLeCafePinson_Paris_larapporteuse__9_.jpg