Rassure-toi, je ne me suis pas reconvertie dans les annonces immobilières.

37 m², c'est le nom d'un petit restaurant qui propose une cuisine franco-taïwanaise. Pénélope Bagieu, c'te crâneuse parisienne (♥), avait parlé d'un blog sur son Twitter : http://3soeurs.canalblog.com/.
Je suis allée y faire un tour et leur post sur le 37m² m'avait méchamment donné envie d'y aller.

Retour d'excursion.

Arrivée dans le quartier : dur de se dire qu'on est à deux pas du Boulevard très passant de Rochechouart et de la rue très animée des Martyrs tellement c'est calme, tellement il y a peu de monde dans la rue. Bon, en même temps, c'est le soir, c'est l'hiver, y fait nuit tôt et on se pèle les miches.

J'entre dans le restaurant et suis accueillie par deux des trois artistes fondateurs du restaurant : Aurélien et Costya. L'accueil est amical : j'ai l'impression de débarquer chez des potes.

Je balaie du regard la grande pièce : décoration à la fois moderne et rétro, style épuré.
♥ Coup de coeur ♥ pour leurs suspensions (©Bazar d'électricité), leurs chaises blanches from GO IN (Costya a tout pour plaire. C'est non seulement un jeune homme bien sympa sachant cuisiner mais en plus il n'est pas du genre à faire de la rétention d'information), leurs vaisselles, leurs strapontins de cinéma, leur carte des vins encadrée et codée (petite astuce pour la lire : regarde son reflet dans le miroir)...

Le serveur apporte la carte. Et là, c'est le drame. La copine qui m'accompagne est graphiste et alors qu'elle est plutôt épatée par la carte de visite du restaurant, elle tombe des nues en voyant le "menu" : une feuille A4 glissée dans une pochette plastique. Pour remédier à "ça", elle propose même bénévolement ses services. Mais Costya est aussi graphiste et explique que la présentation rudimentaire de cette carte est, en fait, due à ses plats changeants. Rien ne sert de graver dans le marbre ce qui ne sera plus demain !

Premier coup d'œil sur la carte : magret de canard fumé au thé noir et parfumé à la prune (6 €), gâteau de radis blanc au chorizo et champignons noirs (6 €), gambas enrobées de cheveux d'ange (16 €)... Dépaysant !

Je zappe l'entrée et choisis le plat prénommé la vapeur (perles de riz, courgettes farcies au porc, cabillaud en feuille de riz - 12 €). Ma cops prend le bœuf sauté aux légumes, au basilic et au poivre vert (15 €). La présentation des plats est sympa. Le bœuf est très bon mais je trouve qu'il manque un je-ne-sais-quoi pour le sortir de l'ordinaire. En revanche, je suis agréablement surprise par les perles de riz. Alors que je pensais qu'elles étaient uniquement composées de riz, je croque dedans et là, double effet Kiss Cool, je tombe sur de la viande. Le reste est fameux mais ça me laisse un petit goût de trop peu.

Trop dur, il va falloir que je prenne un dessert. Je louche sur la tarte chocolat carambar (6 €) et la tarte citron mangue, pâte sucrée au thé vert (6 €). Ma cops prend la première, je choisis la seconde. Et vraiment, elles sont toutes deux succulentes, dignes d'une grande pâtisserie. J'apprendrai un peu plus tard que Yi Lin, la troisième comparse et chef du 37 m² a fait ses armes chez Guy Savoy.

Le midi, du mercredi au vendredi, le restaurant propose deux plats et un dessert à petits prix. À l'époque, étaient proposés, en plat, un mijoté de bœuf bourguignon et un mijoté de porc aux 5 épices à 7 € ; et en dessert, une panna cotta praliné à 3,5 €. Le samedi et le dimanche, on peut y bruncher pour 25 €. La spécialité de la maison, c'est également le Bubble Tea (comme chez Zen Zoo).

37m²
Budget moyen : 15-25 €
Ouvert du mardi soir au dimanche soir
66/68 rue Rodier
75009 Paris
Tél. : 01 48 78 03 20
M° : Anvers (Ligne 2) ou Bus 30 - arrêt Anvers-Sacré Cœur
www.le37m2.com
CB à partir de 15 € et les chèques ne sont pas acceptés

Costya Chen et Aurélien JegouInside le 37m²Inside le 37 m²THE miroir codéLe boeufLa vapeurTarte citron-mangue, pâte sucrée au thé vertChocolat carambar