La rapporteuse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sublime Septime...

Septime_restaurant_larapporteuse__1_.jpg
Bon, j'enfonce un peu une porte ouverte en te faisant un rapport sur le restaurant Septime (prononce Septîme à la française et non Septhaïme à l'anglaise).
Beyoncé et Jay-Z sont allés y déjeuner en avril 2013, puis le tout Paris sauf moi (c'est pas faute d'avoir essayé) et enfin, il y a eu la première étoile au Michelin...
J'en ai passé des soirées à me battre avec leur outil de réservation en ligne : Comment ça "Aucune place disponible" ENCORE ?! Why God, why?! J'ai sélectionné toutes les dates midis et soirs du calendrier des trois semaines disponibles à la réservation, j'ai sacrifié des amis pour n'être que deux et j'ai même posé des RTT pour y aller le midi afin de multiplier les chances d'obtenir une table. C'te pignouf de module ne pourrait pas tout bonnement me proposer les dates auxquelles ils restent des places ?.

Cause toujours, tu m'intéresses...

Pur (Pierre) Sang (Boyer)

PierreSangBoyer_larapporteuse__4_.jpg
Comme tu le sais, je suis une fan de l'émission Top Chef... quoique cette année, ça commence à me gonfler.
Ce n'est plus Top Chef mais Les Revenants !
Bwref.
Puisque les plats de l'émission me donnent l'eau à la bouche derrière mon petit écran, j'ai décidé de tester en vrai la cuisine de Top Chef : Les Cocottes, un des restaurants du chef Christian Constant ; le restaurant éphémère Top Chef à l'Alcazar ; Miniatures, le restaurant de Yoni Saada, candidat de Top Chef 2013 ; la Ferme d'Asafumi Yamashita.
Ça faisait quelque temps que je souhaitais tester le restaurant de Pierre Sang Boyer, candidat de Top Chef 2011.
Chose fait vendredi dernier !

Cause toujours, tu m'intéresses...

Restaurant : Les Bricoles

Les_Bricoles_Paris_larapporteuse__1_.jpg Début juillet, je suis allée voir Grand-mère est amoureuse, une pièce de théâtre jouée par Les Hermines en Seine, une excellente troupe d’amateurs. La pièce se jouait dans le 11ème limite 20ème, un coin de Paris que je méconnais.

J’ai donc atterri dans le quartier ¾ d’heure avant la pièce pour y traîner mes guêtres à la recherche d’un endroit où dîner après. Mon radar stoppe net au 43 rue Servan. En vitrine, la guirlande d’étoiles lumineuses laisse entrevoir une ambiance cosy.

Point de chute trouvé !

Cause toujours, tu m'intéresses...